Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 15:51
Le CAL Angers appelle toutes les bonnes volontés (notamment financières) pour aider le 21 rue Maillé dans ses nouveaux projets. Un espace dans lequel des camarades d’Alternative Libertaire s’investissent et dans lequel pousse la petite graine de l’alternative à Angers.
Voilà cinq belles années que le 21 rue maillé a ouvert ses portes à Angers. Dans une rue où l'alternative avait déjà planté ses graines depuis un bon moment (on pense aux copains-copines de l'Étincelle et du SL[Ï]P), nous avons voulu proposer un nouvel espace militant et alternatif. Notre lieu se voulait d’emblée différent en faisant cohabiter des espaces au monde apparemment bien étranger: une librairie, un atelier de réparations de vélos et un espace bar.

Trois espaces en un


Les Nuits Bleues, librairie militante et associative. Les Nuits Bleues est une librairie de Classe. Lieu unique sur Angers voire le grand Ouest, les membres qui la font vivre sont des militant-e-s syndicaux de diverses organisations, de groupes politiques, d’associations diverses.

la Tisanerie, espace bar pour se désaltérer ou s'injecter une dose de caféine 100% Zapatiste (ou pas selon les goûts et les obédiences caféistiques) et parfois quelques breuvages fermentés.

la Tête dans le Guidon, atelier de réparation de vélo où les petites reines sont dorlotées entre des mains expertes, même les 16 octobre.

Des projets plein la tête
Si on prend le temps (qui nous est déjà compté) pour vous écrire ces quelques lignes ce n'est pas pour nous gargariser des actions menées, l'heure n'est pas au bilan mais à l'action_! Des projets on en avait plein il y a 5 ans, certains se sont réalisés, d'autres pas. Des projets on en a et on espère en avoir encore plein d'autres à réaliser. Le fait est que nous sommes actuellement en train d'amorcer un nouveau projet, l'agrandissement du 21_! Un nouvel espace verra donc bientôt le jour à l'arrière de l'atelier vélo. Cet espace servira d'une part pour stocker du matos mais aussi et surtout pour l'organisation de réunions publiques, de débats, de projections, etc.

Beau projet nous direz-vous_! Oui en effet on est d'accord c'est un beau projet, mais vu l'état actuel de ce futur espace il va nous falloir nous remonter les manches, de la sueur (on espère pas de larmes) pour réaliser quelques travaux. Et c'est là que vous entrez en scène. Certes les coups de pattes sont bienvenus pour monter des parpaings, passer des coups de pinceaux ou des coups de balais, mais ce dont nous avons le plus besoin aujourd'hui c'est de caillasse, de maille, de flouze, de thune, etc. Car si nous avons beaucoup de projets, nous n'avons malheureusement pas forcément le compte en banque qui va avec. Comme nous ne faisons pas partie de cette infime part de nantis qui vivent sur le dos des autres, nous sommes pour la plupart obligés de nous salarier, de manière plus ou moins précaire (plutôt plus que moins en réalité) et nous ne pouvons supporter seul-e-s les frais pour les travaux.

Nous en appelons donc à votre générosité pour des dons, de préférence d'argent. Nous vous demandons des dons, pour continuer à vivre, à espérer et à lutter pour des jours meilleurs. En sommes on en appelle à la solidarité, valeur qui nous est chère_!

Dons en chèques ou en espèce à envoyer au 21, rue maillé 49100 Angers Chèques à l'ordre des Nuits Bleues avec mention au dos "dons travaux"

Contact: 

Horaires habituels d’ouverture : 
Mardi, jeudi, samedi : 11h - 19h Mercredi, vendredi : 11h - 17h45

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 09:12

affiche-16-04-2014.jpg

 

 

Le capitalisme est malade...

Aujourd'hui, pour les populations, c'est la crise économique, sociale et écologique. Mais cette crise, provoquée par les capitalistes, est l'occasion pour eux de poursuivre leur recherche de profit en imposant des politiques d'austérité qui écrasent les peuples. Licenciements de masse, précarité généralisée, reculs sociaux des droits des travailleur-e-s, casse des services publics, répression quotidienne, etc.

La recherche d’un profit toujours plus grand et son idéologie délétère de la «_croissance_» à tout prix génèrent des inégalités, des projets inutiles qui pillent les ressources naturelles et dévastent l’environnement. Il ne faut pas se leurrer sur la possibilité d’un «_capitalisme vert_».
Nous n’avons pas plus à attendre des «_solutions_» réformistes, électoralistes ou nationalistes, qui nous enchaînent à sa logique sans fin de sacrifices et de reculs. Les politiques gouvernementales et plus largement les États et institutions européennes sont au service des intérêts capitalistes.

… achevons le_!

Seule une rupture avec le capitalisme, et la mise en place d'un système politique et économique fondé sur les réels besoins de la population et une réelle démocratie pourront mettre fin aux différentes crises économiques, sociales et écologiques que nous vivons. L’urgence, c’est une société où celles et ceux qui produisent gèrent la production, qui répond aux besoins des travailleur-euses, débarrassée de la concurrence, de la course au profit, de l’exploitation, de la croissance destructrice, de la domination étatique, mais aussi des oppressions racistes, sexistes et homophobes. Pour y arriver, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes_et sur nos luttes collectives !

Construire une alternative au capitalisme est plus que jamais nécessaire. Pourtant, dans la période, les anticapitalistes peinent à se faire entendre, à l’inverse d’une extrême-droite dont l’audience progresse. Le discours anticapitaliste est souvent galvaudé dans un anti-libéralisme qui voudrait encadrer le système ou en une opposition au seul aspect financier du capitalisme.
Si nous, anticapitalistes, voulons être entendu-e-s, si nous voulons convaincre à une échelle de masse, il faut que nous réussissions à parler et à agir de la façon la plus unitaire possible.
Sur la base de ces constats, dans plusieurs villes, des fronts anticapitalistes se construisent.


Vers un front anticapitaliste

C'est pour cela que nous proposons de constituer un front anticapitaliste en Maine-et-Loire. L'opposition résolue au capitalisme, sur le terrain des luttes sociales, peut rassembler. Il s'agit d'élaborer une expression anticapitaliste, révolutionnaire, autour des mobilisations politiques et sociales et sur les sujets d’actualités et aussi de favoriser les luttes porteuses d'une remise en cause du capitalisme. C’est également un espace d'échange d'idées et de formation pour avancer dans la réflexion et l'action.

Le Front anticapitaliste serait un collectif militant ouvert à toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans l'analyse esquissée plus haut. Ce front doit être rassembleur, et pluraliste pour réunir des personnes ou organisations ayant des stratégies différentes de les poursuivre pour leur compte (par exemple_: participation aux élections, campagnes non-électorales, boycott) en parallèle de leur participation à ce front unitaire.
Sur à Angers, des échanges ont eu lieu entre AL et NPA pour faire émerger certaines convergences et ont débouché sur la volonté d’organiser une réunion publique pour lancer officiellement la construction d'un front anticapitaliste.
Cette réunion publique aura pour objet de discuter de la mise en place d'un tel front anticapitaliste, à la fois pour se mettre d'accord sur ses objectifs, son fonctionnement, et pourrait être le point de départ d'un rassemblement autour d'actions (propositions concrètes à débattre).
Deux camarades participants au Front Anticapitaliste de Nantes seront avec nous pour partager leur expérience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 10:53

Il y a cinq ans, au 21 de la rue Maillé, un nouveau local ouvrait ses portes. Le 21, abrite la Librairie associative, sociale et subversive Les Nuits Bleues ainsi qu’un atelier professionnel de réparation vélo et une association de promotion de la petite reine réunis sous le nom de La Tête dans le Guidon. Tout ce petit monde gravite autour du comptoir de La Tisanerie où thé et café réchauffent les espoirs communs.

 

Nous prenions alors le pari qu’il est possible d’offrir un lieu accueillant et ouvert sur la ville mais sans concessions quant à nos valeurs et idéaux d’autonomie et d’émancipation.

 

Depuis, nous avons tâtonné, ajusté, corrigé, expérimenté, à la recherche d’un équilibre précaire mais riche d’enseignements. Et voilà que nous sommes toujours là. La voix-off d’une émission de télé-réalité décrirait sans doute avec emphase notre quotidien comme une “formidable aventure humaine”. Plus prosaïquement, nous affirmons que mutualiser l’espace pour nos projets respectifs est une bonne occasion de pratiquer la solidarité au quotidien.

 

Considérez les quelques activités de ce programme comme une manière maladroite mais sincère de vous remercier, en même temps qu’une invitation à continuer de nous soutenir. Enfin, si vous ne nous connaissez pas, voici une bonne occasion de découvrir le 21.


Mardi 25 février, 20h30, conférence-débat

Rarement l’Histoire aura entretenu une image aussi négative d’un personnage universellement connu : Attila. Le “Fléau de Dieu”. On oublie souvent que chef de guerre et fin stratège, il fut aussi toute sa vie un diplomate avisé et l’indéfectible ami du général romain Aetius. C’est cette histoire qu’évoquera Jean-Pierre Tusseau, auteur du livre L’affaire Attila.


Dimanche 09 mars, 15h, glouglou-joujou

Le Maine-et-Loire est limitrophe de huit départements. Peine-et-Gloire est une épreuve qui a pour but de tous les rejoindre à vélo. Ce dimanche, c’est la remise des prix ! Même (surtout) sans avoir participé, venez admirer les plus beaux mollets qui soient. Vous pourrez aussi pédaler grâce à Cyclo Geek ! Éternelle lanterne rouge, risée du peloton, l’équipe Cyclo Geek décide, de se reconvertir. Pour sa survie, elle se voit forcée de proposer un entresort mêlant jeu vidéo et cyclisme d’appartement. Par binômes, vous aurez une minute et demi pour tenter d’emporter la victoire !

 

Mercredi 12 mars, 20h30, conférence-débat

Créé en 2000, Vinci est vite devenu un des leaders mondiaux des BTP : autoroutes, voies ferrées, industrie nucléaire et aéroports, dont le projet de Notre-Dame-des-Landes. Vinci incarne le capitalisme moderne : discours de façade sur l’écologie et la place de l’humain dans l’entreprise, etc. Cela masque mal des pratiques de prédateur : exploitation de la précarité, proximité avec le pouvoir et quelques ennuis devant les tribunaux. Nicolas de la Casinière viendra nous présenter son ouvrage aux éditions Libertalia : Les prédateurs du béton, enquête sur la multinationale Vinci.

 

Jeudi 20 mars, 20h30, vidéo-projection

Bernard, ni dieu, ni chaussettes, P. Boucher, 2010

Sur les bords de la Loire, Bernard, 73 ans, cultive en bon-vivant sa vigne et ses amitiés. Il est un gardien de la mémoire, celle de Gaston Couté, poète local de la Belle-époque. Les deux hommes partagent des idées libertaires et la volonté de témoigner sur la condition paysanne des plus humbles.

 

Samedi 29 mars, 18h, glouglou-blablabla

Apéro de soutien au 21. Comme les oeufs, les temps sont durs, qui plus est, nous nourrissons de grands projets pour le futur.

 

Samedi 29 mars, 20h30, vidéo-projection

Parpaillon, L. Moullet, 1993, 85 mn.

Chaque année, dans les Alpes, une kyrielle de cyclistes en tous genres montent le Mont Parpaillon (2632 m.). C’est l’occasion de passer en revue la société humaine et ses tics. Un film à la marge, drôle et très décalé.

 

 

Toutes les activités sont à prix libre

et se déroulent au 21, rue Maillé, 49100 Angers.


chezle21.blogspot.com

lesnuitsbleues@riseup.net

contact@latetedansleguidon.net


Horaires habituels d’ouverture :

Mardi, jeudi, samedi : 11h - 19h

Mercredi, vendredi : 11h - 17h45


Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 18:07

Alternative Libertaire 49, en tant qu’organisation anticapitaliste,

apporte son soutien aux mineurs de Trélazé et

appelle à une large mobilisation contre la fermeture des Ardoisières

Voir notre tract :

tract ardoisières AL492-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 11:11

En 1976, un groupe de jeunes ouvriers fonde l’Union des travailleurs communistes libertaires (UTCL).

Adeptes du syndicalisme d’action directe, ils se trouvent rapidement engagés dans la résistance au recentrage de la CFDT. Survivant à la glaciation des années 1980, l’UTCL lie son destin à cette gauche CFDT qui, fidèle à l’esprit de Mai 68, engendrera les syndicats SUD.

Des grandes grèves de 1974 à l’irruption des coordinations de grévistes en 1986, raconter l’histoire de l’UTCL, c’est avoir en toile de fond une tranche d’histoire du mouvement ouvrier.

 

http://4.bp.blogspot.com/-K3_7fy5B8Nc/UlpjecrxrXI/AAAAAAAAAFQ/WZnlUjQuEg8/s1600/UTCL+les+Nuits+Bleues.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 19:33

 

d-egal-a-egales-2013-aff-big

 

 

d-egal-a-egales-2013-flyer-V-big

 

L’égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du travail est loin d’être acquise

Alors que la place des femmes a considérablement évolué dans le monde du travail, de nombreuses inégalités demeurent (salaires, carrières, emplois, précarité...). Les femmes sont aussi davantage victimes des violences au travail, et certaines, immigrées ou lesbiennes, les subissent encore plus. L'orientation professionnelle est marquée par  de nombreux stéréotypes, et aboutit à ce qu'il y ait des « métiers d'hommes » et des « métiers de femmes ». L'éducation est évidemment au cœur de cette situation. Enfin, outre leurs activités salariées, les femmes continuent à assumer les tâches domestiques davantage que les hommes : c'est la « double journée »…

INÉGALITÉS FEMMES-HOMMES : C'EST QUOI CE TRAVAIL ?!


Nous voulons l’égalité femmes/hommes, partout, tout le temps !
Il y a 3 ans, le collectif « d’égal à égales » s’est constitué pour coordonner et donner de l’ampleur aux luttes pour l’égalité des droits, pour l’accès aux droits fondamentaux, pour le féminisme et contre les discriminations.

Ces luttes sont pleinement d’actualité
Malgré la création d'un ministère du droit des femmes, les inégalités femmes-hommes sont toujours là. Les coups d'éclats des « pères en colère », mais aussi l’instauration du mariage entre homosexuel-les ont hélas fait surgir les propos les plus réactionnaires, porteurs d'une vision violemment  patriarcale de la société. Ces discours ou actes haineux se sont exprimés contre les homosexuel-les mais aussi contre l'émancipation des femmes.

Nous réclamons l’égalité maintenant et les moyens pour la mettre en œuvre !
Nos revendications auront du poids si nous les défendons ensemble !

Nous revendiquons :
L'égalité des salaires, de l’emploi, des conditions de travail et de vie.
Des moyens pour l'IVG, la contraception et la maîtrise de la fécondité.
Une éducation égalitaire à la sexualité et aux questions de genre.


Qui sommes-nous ?

Associations :
Collectif Émancipation, Étudiants pour une Société Durable, Ligue des Droits de l’Homme, Planning familial 49, Quazar (centre Lesbien, Gay, Bi, Trans d’Angers)

Syndicats :
FSU, Solidaires, Solidaires-Étudiant-e-s, Sud Éducation, Sud Santé Sociaux

Partis politiques :
Alternative Libertaire, Europe Écologie-Les Verts, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français.

Où sommes-nous ?
Salons Curnonsky : 6 place Maurice Saillant à Angers, Tramway Arrêt Ralliement
Espace Culturel universitaire, 4 Allée François Mitterrand, 49100 Angers, Tramway arrêt Mitterand


Contact :
feminisme49@gmail.com
www.degalaegales.blogspot.com
Sur Facebook : www.facebook.com/egal.a.egales
Twitter @degalaegales


Programme

Mardi 22 octobre
19 h Espace Culturel de l’Université d’Angers
PROJECTION DEBAT EXPO
« Femmes immigrées, la triple discrimination»
Projection du film « D’égal à égales », de C. Mélis et C. Cordier
Débat avec Chadia Arab, géographe, et Christophe Cordier, co-réalisateur du film.
Exposition de photos par l’association « femmes d’ici et d’ailleurs »


Vendredi 25 octobre
20h - Salons Curnonsky

RENCONTRE-DÉBAT
« (in)égalités femmes-hommes, c’est quoi ce travail ?  
Christine Bard, Professeure à l’Université d’Angers, spécialiste de l'histoire des femmes et du genre. Présidente de l'association Archives du féminisme.
Françoise Milewski, économiste à l'Observatoire Français des Conjonctures Économiques, spécialiste des inégalités femmes-hommes au travail.
Gaëlle Differ, syndicaliste membre de SUD PTT et de la commission femmes de l'Union Syndicale Solidaires.

Samedi 26 octobre
De 10h30 à 17h– salons Curnonsky

TABLES-RONDES
10h30-12h
Les métiers ont-ils un sexe ?
Elizabeth Rat-Morris, Présidente du Planning Familial 49
Lydie Garnier, Conseillère d'Orientation Psychologue, SUD éducation
Matthieu Orphelin, Vice-Président du Conseil régional, Président de la commission Éducation et apprentissage.

13h30-15h
Violences et homophobie au travail
Stéphanie Arc, philosophe, vice-présidente de SOS homophobie
Emmanuelle Cornuault, Association contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT)

15h15-16h45
L'énigme du non partage du travail domestique
Catherine Marry, sociologue, directrice de recherche au CNRS au Centre Maurice Halbwachs

Samedi 26 octobre
17h – Place Du Ralliement
RASSEMBLEMENT-ANIMATIONS
« Clouons les inégalités au pilori »
Le pilori des inégalités, lâcher des inégalités et le grand jeu du mur des sexistes !

Samedi 26 octobre
20h – Salons Curnonsky
SPECTACLE GRATUIT TOUT PUBLIC
« D’armure et d’eau fraiche » par la compagnie de la Moutre. Un spectacle burlesque mêlant conte, théâtre d’objets, chevaliers, aventures, brosses à dents, princesses, combats pas trop violents, gaufres aux cornichons farcis et Amour !

Et aussi :
ATELIERS ENFANTS
« Tu seras esthéticien et je serai maçonne »
Pour les 3/12 ans, samedi de 13h à 17h
- Lectures de contes non sexistes (à disposition livres, BD…)
- Dessine-moi un métier
- Débat philo «le travail a-t-il un sexe ? »
EXPOSITION « Féministes en Anjou au 20ème siècle », du groupe féministe de l’Enseignement laïque de Maine-et-Loire aux groupes femmes des années 70-80 à Angers
FORUM DES ORGANISATIONS
LIBRAIRIE
RESTAURATION SUR PLACE (sandwichs bio et pâtisseries orientales)



Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:56

 

http://www.solidaires.org/IMG/jpg/ObNfuubF7YsFPirkAj6qO9PoRhqizFRwFjFfqPXeiJs.jpg

 

Le 5 juin, des militants d’extrême-droite ont tué Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste. Ce meurtre nous indigne et nous révolte ; il s’inscrit dans la suite de très nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême-droite ces derniers mois. La situation exige des actes forts, permettant de mettre un coup d’arrêt à la propagation de ces idées et pratiques nauséabondes.

 

Dans le respect de leurs différences, les organisations soussignées appellent à s’unir pour rendre hommage à Clément et pour éliminer la haine fasciste.

 

Confortés par des partis qui reprennent des propos et des pratiques de l'extrême droite, les groupes fascistes refont surface. Les dernières actions contre le mariage pour tous et toutes ont été l'occasion pour eux d'être mis sur le devant de la scène. Nous dénonçons la banalisation du FN et de ses idées xénophobes et racistes.

 

L'exclusion, le rejet de l'autre, la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l'immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui, l'histoire en témoigne, conduisent au pire. L’Etat entretient un climat délétère en organisant des expulsions massives qui participent à la stigmatisation des immigré-es et des Roms. Au contraire, il est nécessaire d’agir avec détermination contre les commandos fascistes.

 

Odieux et inacceptable en lui-même, le meurtre de Clément dépasse le drame individuel. Agressions contre les lesbiennes, bi-es, gays et les personnes trans, contre les immigré-es et les personnes issu-es de l'immigration, les musulman-es, actes antisémites, violences envers des militant-es antifascistes et des organisations progressistes, se sont multipliées dans toute la France comme à travers toute l'Europe. Le mensonge, la haine, la violence, la mort, voilà ce que porte l’extrême-droite, de tout temps et en tous lieux.

 

Ce n’est pas une question morale ; le fascisme se nourrit des peurs face à l’avenir : 5 millions de chômeurs et chômeuses, 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, 3,5 millions de mal logé-es, accroissement de la précarité, conditions de travail dégradées, licenciements, fermetures d’entreprises... Face à l’explosion des inégalités et aux politiques d’austérité, il faut reconstruire l’espoir collectif en une société plus juste. La question de la répartition des richesses que nous produisons est fondamentale. L’extrême-droite est à l’opposé de ces valeurs.

 

Utiliser la mort de Clément serait méprisable. A contrario, c’est honorer sa mémoire que de dire publiquement et ensemble ses engagements syndicaux et antifascistes, et de poursuivre encore plus nombreux-euses et déterminés-es ses combats pour la liberté et une autre société.

 

Unité contre le fascisme et l’extrême-droite !

 

 

Manifestation à Angers,

 


dimanche 23 juin

 


à 15h Place du Ralliement



Le fascisme et l’extrême-droite ne sont pas des courants politiques avec lesquels on dialogue ou on compose. Leur système est basé sur la violence physique, la haine, l’asservissement des peuples.

 

Appel signé au niveau national par plus de 80 organisations syndicales, politiques et associatives.

Soutenu dans le département par : des individu-e-s, Alternative Libertaire 49, ATTAC 49, la CNT 49, le Collectif Émancipation, le Collectif de Soutien aux Sans-Papiers 49, la Gauche Anticapitaliste 49, les Jeunesses Communistes 49, le NPA 49, l'UNEF Angers, l'Union syndicale Solidaires 49

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 23:51

Projection-débat

Pour en finir avec l'austérité : Révolution ! Autogestion !

marinaleda

À l'heure où la crise économique et sociale fait rage sur une grande partie de la planète, jetant une nouvelle foisles peuples dans une précarité grandissante, l'horizon politique apparaît pour beaucoup, bouché. Le manque d'alternatives politiques, sociales, économiques se fait sentir. Le Parti Socialiste, au pouvoiren France,ne fait qu'appliquer des mesures libérales décidées à l'échelon européen et international. Le cirque électoral continue alors même que ce sont les institutions en elle-même qu'il faut remettre en question.

Pour Alternative Libertaire, organisation révolutionnaire, il n’y a pas de fatalité et nous voulons porter au quotidien, dans les luttes sociales, comme ailleurs, un projet de société alternatif, celui du communisme libertaire. Ce projet, basé sur l'autogestion de la production et la consommation ainsi que sur la démocratie directe, place les travailleurs et les travailleuses au centre du processus de décisions politiques, sociales et économiques. Nous pouvons nous passer des politicien-ne-s professionnel-le-s (qu'ils ou elles soient corrompu-e-s ou non!) des technocrates, des bureaucrates de tous poils. Pour nous,le capitalisme n'est ni « moralisable » ni discutable, il se détruit!

Des exemples de projets de sociétés alternatifs ont existé : en Ukraine en 1921 ou en Espagne entre 1936 et 1939. Ces expériences, bien qu’aujourd’hui un peu éloignées de nos réalités sociales, économiques, technologiques et politiques trouvent leur prolongement dans des expériences actuelles, au Mexique, par exemple, dans la région du Chiapas.Plus près de nous, dans le sud de l'Andalousie, à Marinaleda,les3000 habitant-e-s, ont décidéde vivre, travailler, consommer différemment. Fonctionnement en démocratie directe, terres collectivisées, logements à bas coûts, etc… : àMarinaleda, l'utopie se vit au quotidien etla possibilité de transformer la société en profondeur sur un plan économique etpolitique devient réalité.

Le Cal Angers vous invite à une projection-débat le 22 mai. Une projection introduira la soirée, nous pourrons ensuite discuter et débattre autour des possibilités de faire vivre l'autogestion aujourd'hui, les limites qui sont posées par la société capitaliste etc…


Mercredi 22 mai, 20h30

À l'Étincelle, 26 rue Maillé -Angers-

http://www.alternativelibertaire.org/IMG/pdf/projection_2205.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 20:09

Toujours dans la rue pour exiger l'égalité !

 
Rassemblons-nous autour de la guirlande des inégalités !
L’égalité pourtant inscrite dans la loi tarde à se concrétiser : les revendications d'égalité salariale, d'égalité professionnelle et d’égalité politique, entre autres, ont donné lieu à plusieurs lois qui ne sont toujours pas appliquées. Les femmes, en France et dans le monde sont victimes de la violence et de la domination masculine. 
Toutes, nous disons :
Nous en avons assez d’être invisibles !
Nous en avons assez de ne pas pouvoir exercer nos droits fondamentaux, pourtant inscrits dans la loi!

 

tract 8 mars 2013 1

tract-8-mars-2013_2.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 15:50

http://img11.hostingpics.net/pics/793581marcheauxfambeaux2013recto.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Alternative Libertaire Angers - dans Agenda Militant Local
commenter cet article

Présentation

  • : Blog d'Alternative Libertaire 49
  • Blog d'Alternative Libertaire 49
  • : Blog des militants d'Alternative Libertaire 49. Fondée en 1991, AL fonctionne sur un mode fédéraliste et autogestionnaire. L’organisation est constituée d’une fédération de groupes locaux, et de deux branches sectorielles : une branche « Entreprises » regroupant les militant(e)s salarié(e)s, et une branche « Jeunesse », regroupant les militant(e)s scolarisé(e)s.Ce blog est donc dédié au luttes locales du 49 mais aussi à l'expression des communistes libertaires du 49 sur des sujets plus div
  • Contact

Recherche